Utilisation des cookiesEn poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d'offres adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Europa
La dernière chance de l’Europe

Hommage

En hommage à Helmut Schmidt, chancelier allemand et grand acteur de la construction européenne aux côtés de Valéry Giscard d’Estaing, relisez sa préface d’Europa, dont voici quelques citations :

« L’intégration européenne est une performance unique de l’Histoire. Elle a apporté la paix à de nombreux pays européens depuis plus de soixante ans. Mais elle est encore loin d’être complète. »

« La crise actuelle en Europe ne peut être surmontée sans une « belle entente » entre la France et l’Allemagne. Et ce n’est pas par des gestes symboliques que le lien entre Paris et Berlin se retissera. L’esprit de coopération doit se manifester par des projets communs et permettre de réaliser des progrès concrets ! Depuis un siècle, le monde a suscité des changements technologiques, économiques et démographiques qui entraîneront  les Européens vers une union toujours plus étroite. Les pays européens ne seront en mesure de rivaliser dans le monde que grâce à une alliance étroite et après de grands efforts. »

« Pour sortir l’Europe de l’impasse, le processus d’intégration progressive doit reprendre. On peut supposer que cela sera possible seulement avec un noyau restreint d’États membres, qui avanceraient ensemble. »

« L’opinion publique en Europe est révulsée par le manque de détermination dans la prise de décisions et cette manie réglementaire maximale. (…). Mais l’attentisme et l’immobilisme sont de mauvaises réponses devant l’imminence de la désintégration. »

« L’unification de l’Europe ne peut réussir que main dans la main. »

Lisez la préface et le livre complet ici.

Helmut Schmidt est mort mardi 10 novembre 2015 à Hambourg, il avait quatre-vingt-seize ans.